Suivre Dionysos #01

La sarabande macabre

Évoquer Dionysos est un chemin joyeusement macabre. Il appartient à ses bacchants de pouvoir jauger de l'équilibre de leurs propres actions. Dans certains cas, le chemin conduit à la plus grande félicité, alors que pour d’autres, il entraîne irrémédiablement vers l’abysse ou la mort.

Dès lors, il faut explorer les vies de Dionysos, de ses prédécesseurs, et de ses filiations successives, pour pouvoir discerner le chemin vertueux.  

Cette vision des choses entre en résonnance avec la "fama" universitaire des origines. C'est par cette renommée de grand savoir, et des protections et privilèges ecclésiastique et laïque, que se crée la fiction universitaire. 

C’est pourtant par un rituel expressivement hérité du paganisme que se produit la « Deposito », soit l’ancêtre des rites d’accueil et d’agrégation des nouveaux étudiants. Et c’est l’une des raisons, les plus cachées, du désaveu que l’université produira en se démarquant socialement de ces pratiques. En effet, la pratique se perpétuera d’abord par les bedeaux, puis par les étudiants eux-mêmes lorsque l’institution aura définitivement pris ses distances. 

Certes, les débordements étaient nombreux, mais ils ne l’étaient pas moins dans leurs débuts, quand ils s’inspiraient de ceux des Goliards proto universitaires.

C’est donc en exposant le cadre documentaire, au fur et à mesure, que nous pourrons délivrer un raisonnement qui incite à préconiser de suivre la voie de Dionysos au sein du périple universitaire.

#paganisme #deposito #fama #Dionysos #goliards #Muséedesritesétudiantsetdubizutage